Category Archives: Interviews

Wakiza, des liqueurs qui font découvrir les saveurs de l’Afrique .

Spécialisée dans l’agro-alimentaire depuis novembre 2017, Wakiza est une marque de liqueurs qui fait découvrir les saveurs de l’Afrique au travers de recettes unique, tout en créant un esprit de convivialité. Elle propose ainsi, trois gammes de liqueurs telles que : la liqueur d’épices aromatiques, la liqueur de corossol et la liqueur crème de coco. Wakiza ambitionne donc, d’être la meilleure marque africaine qui fait découvrir les saveurs de l’Afrique au travers de recettes de liqueurs uniques et de qualité, sans lactose, tout en créant un esprit de convivialité, d’élégance et d’unicité. Elle se donne alors, pour mission d’offrir une large gamme de boissons alcoolisées de qualité, 100 % naturel et sans conservateur à base des produits du terroir africain.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, qui se cache derrière Wakiza ?  Présentez-vous.

Je suis Godwin Kodjo Akpédjé AGAHU, jeune entrepreneur béninois d’origine ghanéenne. Je suis né le 19 septembre 1995. Diplômé en Agronomie Production Végétale. En 2016, j’ai cofondé un cabinet d’expertise comptable CABINET DESCOF. Godwin Agahu, CEO de WakizaDepuis tout, petit, j’ai toujours su que je voulais travailler à mon propre compte. J’étais animé par le désir d’impacter mon entourage positivement. Apporter ma pierre à l’édification de l’humanité en proposant des solutions innovantes. Passionné des challenges et voulant acquérir de nouvelles expériences, j’ai été responsable commercial a MEDDY COMMUNICATION. L’amour pour l’entrepreneuriat m’a donc conduit à lancer Wakiza après avoir démissionné.

Comment êtes-vous venus a l’idée de vous mettre dans la production de boissons, spécialement de liqueurs ?

L’idée est venue du constat qu’il n’y a pas assez de marque africaine de liqueur. Or nous possédons les matières agricoles nécessaires pouvant nous permettre d’innover dans ce secteur. Je me suis alors, donné le pari de pouvoir créer une marque de liqueur africaine. Celle qui fait découvrir les saveurs de l’Afrique au travers de recettes de liqueur unique et de qualités. Nous voudrions donc, que Wakiza devienne la plus grande marque africaine de liqueurs.

Qu’est ce qui fait la particularité de Wakiza ?

  • L’unicité de nos saveurs : nos produits sont issus de recette unique, la chaîne de valeurs est mûrement pensée pour retranscrire sans faute les saveurs des ingrédients utilisés.
  • Le goût de nos produits : nos matières premières sont exotiques et retranscrivent ce caractère ainsi unique dans nos produits
  • La qualité : nous accordons une attention particulière à nos produits et au caractère naturel et sans additif de nos produits, depuis la sélection des matières premières jusqu’au processus de production .
  • Le packaging : le choix d’emballage se retranscrit dans nos saveurs.

Wakiza, quelle est l’identité de votre marque?

S’attachant à renforcer l’empreinte de notre marque, nous avons cherché pour elle un symbole fort capable d’évoquer la qualité de nos liqueurs tout en la distinguant des autres marques.

C’est ainsi nous nous sommes inspirée du film « wakanda » (black panthère), car le nom et l’identité de notre marque à rapport avec ce film, qui fait découvrir un nouveau visage de l’Afrique, une Afrique prospère et développée.

Wakiza signifie en amérindien : guerrier déterminé, nous avons choisi ce nom car pour nous, pour donner une image prospère de l’Afrique, il nous faut, nous comporté comme des guerriers déterminés, ne jamais renoncés, continués à nous battre pour le développement de notre continent.

Notre marque est ornée de la panthère noire devenue l’icône de la marque. Ce superbe animal symbolise à la perfection, la force, l’élégance et la souplesse qui sont les qualités intrinsèques des Liqueurs Wakiza.

Quels sont vos challenges et qu’attendez du programme Etristars ?

Nous avons plusieurs challenges surtout que nous nous positionnons sur un marché à fort potentiel. Premièrement, notre plus grand défi est de définir la stratégie marketing et commerciale adaptée à Wakiza. Deuxièmement, réaliser un branding attrayant, innovant et répondant aux attentes des consommateurs. Et troisièmement, pouvoir accroître la production et se positionner sur le marché international.

Etristars réalise une vision fortement prometteuse qui est d’éclore le potentiel des start-ups dans le pays. Du programme, nous voudrions bénéficier du grand réseau de professionnels qui contribueront à la matérialisation de la vision Wakiza. Wakiza, a décidé de postuler à Etristars pour avoir les outils nécessaires pour booster sa croissance et bien être structuré.

Bidofi, une solution de cartographie des données

Donner aux Africains les outils ou des solutions leur permettant de résoudre leurs problèmes en réunissant les ressources et compétences du continent, qui sont encore inexploitées sont les raisons pour lesquelles Fola et Nicodème se sont lancés dans l’entrepreneuriat. Leur passion pour l’entrepreneuriat, les a conduit aujourd’hui dans la start-up Bidofi, une solution de cartographie de données.

Mais pour nos abonnés qui vous connaissent pas dites-nous qui êtes-vous et racontez-nous votre parcours?

Je suis, Nicodème CHANCOUIN, après avoir obtenu le BAC D en 2011. J’ai été pris de passion par le digital et ses merveilles. En 2013, j’ai donc intégré “SUP TELECOMS” pour me former en téléinformatique. À la fin de mon cursus,  j’ai obtenu un stage en 2016 à EtriLabs: Tech Hubs au Service du Développement.

Au cours de mon stage, je fis la connaissance de mentors exceptionnels qui m’ont amené à devenir un passionné de la programmation et de l’entrepreneuriat numérique.

Courant 2016, j’ai intégré en tant que développer la startup Akwewa, qui propose une plateforme de mise en relation pour les transferts d’argent à moindre coût.

En 2017, j’ai contribué au développement de Chaperone, une application utilisée par plus de 2000 utilisateurs répartis dans 82 pays qui offrent un moyen simple et intuitif de créer des guides interactifs en ligne à des fins de formation, d’intégration et d’amélioration de l’expérience utilisateur.

Aujourd’hui, je suis lead developer sur Bidofi et par ailleurs j’ai travaillé avec plusieurs entreprises et particuliers afin de leurs concevoir des sites web ou application web. Par exemple, le site web du chef cuisinier Prince et la plateforme de téléchargement et de streaming de musique. Egalement le site web du prestigieux restaurant bar et jardin “negro palace”.

 

Fola ALI KEKERE, après un BAC B, j’ai fait un BTS Marketing et Action Commerciale et obtenu une licence Marketing Communication et Commerce. Après une formation en rédaction web et en graphisme, j’ai suivi pendant 1 an la formation WHISPA ou j’ai été formé en Marketing digital. Actuellement, je suis inscrite en Master de Gestion des marchés financiers et je suis Product Manager junior de Bidofi.

Aujourd’hui vous travaillez tous deux sur Bidofi qui signifie en fon tout est ici, alors qu’est-ce que Bidofi ?

En effet, Bidofi veut dire littéralement en fon ‘tout ici’, une manière pour dire aux gens qu’ils peuvent avoir toutes leurs données en un seul lieu pour mieux les utiliser et plus facilement.

Nous nous sommes lancés dans ce projet déjà depuis un an et demi et nous sommes dans le domaine de la data visualization. C’est la représentation visuelle de données, permettant aux gens

  • de comprendre rapidement l’information
  • de repérer les relations entre les éléments,
  • d’examiner les points de données sous un certain angle et
  • de communiquer efficacement en racontant des histoires à travers leurs données.
Pourquoi Bidofi, qu’est-ce qui vous a poussé vers ?

En réalité, l’analyse et la visualisation de données sont devenues essentielles pour la prise de décision et la communication d’entreprise. Cependant, les outils existants sont très complexes, chers et demandent des compétences techniques pour une utilisation adéquate. Ceci pénalise les petites et moyennes entreprises et les organisations avec des budgets limités.

Bidofi offre donc des outils d’analyse de visualisation de données simple, facile à déployer et utiliser. Nous avons commencé par la cartographie, mais nous offrions bientôt une série d’autres outils. Ils permettront à n’importe quel gestionnaire de projets d’analyser et de visualiser des données, mais aussi de communiquer et d’interagir avec une audience variée.

Qu’est-ce qui fait la valeur unique de Bidofi et sur quoi avez-vous déjà travaille ?

Bidofi est flexible, simple et abordable. Pas besoin de compétences avancées, pour générer des analyses ou des visualisations. Toute personne en mesure d’utiliser un logiciel tel que Powerpoint est en mesure d’utiliser Bidofi

Bidofi est déjà utilisé par le Partenariat de Ouagadougou, un projet régional comprenant 9 pays et UNFPA Benin. Nous sommes actuellement avec 3 clients pour une utilisation dans des domaines aussi variés que les Télécoms, l’agriculture et la distribution de produits.

Qu’est-ce que EtriStars représente pour vous ? Et qu’attendez-vous du programme ?

D’abord, nous avons entendu parler d’EtriStars par le biais des amis et des réseaux sociaux. Pour nous EtriStars est un écosystème d’innovation dans notre communauté et dans toute l’Afrique de l’Ouest.

EtriStars nous offre l’accès à un réseau de mentors qualifies et à des workshops pour travailler et développer divers points de notre service. Les conseils et les diverses formations dispensés sont personnalisés et adaptés à chaque besoins, d’où la présence des offices hours.

Et ce sont ces ressources qui nous ont poussés à rejoindre l’accélérateur EtriStars.

Après ce programme nous voulons être à même de nous adresser convenablement à notre cible. L’impact sur notre projet serait de pouvoir avoir des investissements et de passer de l’étape startup à  un niveau entreprise. Avec ce programme, nous parviendrons à faire décoller le marketing de notre produit.

Quels sont les défis et challenges auxquels vous êtes confrontes ?

Pour nous-mêmes jeunes entrepreneurs, notre challenge est de pouvoir bien Pitcher notre produit afin de convaincre nos clients et investisseurs. Pour Bidofi, nous voudrions passer d’une étape de startup à entreprise et pouvoir être capable de lever des fonds.

Nous envisageons un monde où toute organisation prend des décisions inspirées par des données faciles à interpréter et à visualiser.

Notre défi est de faciliter l’analyse et la visualisation de données en offrant aux entreprises des outils simples et faciles à utiliser.

 

 

 

 

 

 

Arimaxe, l’antivol électronique qui sécurise votre moto

A la découverte de Arimaxe, l’antivol électronique qui sécurise votre moto et vous permet d’avoir toujours l’œil sur vos actifs quel que soit votre position. 

ARIMAXE Security un système de sécurité et de contrôle électronique. Il a pour mission de réduire considérablement les pertes de motos par la prévention.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas dites-nous qui êtes-vous et pourquoi avoir choisi entreprendre?

Co-fonder et CEO de Ariamxe Security, je suis Ephraïm COOVI, titulaire d’une licence professionnelle en Comptabilité Audit et Contrôle de Gestion. J’ai 2 ans d’expérience en Management d’entreprise et 5 ans expérience en tant que Comptable. J’ai choisi d’entreprendre à cause de la passion que j’ai pour l’entrepreneuriat et le leadership. Je me rends compte aujourd’hui que c’est le seul chemin qui conduit vers une vraie indépendence financière et qui permet de vivre la vie de ses rêves. ARIMAXE ce n’est pas que Ephraïm c’est aussi Aristide DANNOUME développeur, génie électrique et informatique et électromécanicien ; et Maxime Sokpin  devéloppeur et génie électrique, tous co-fonders.

Pourquoi Arimaxe Security et comment ça marche ?

En Afrique surtout au Bénin, plus de  5000  motos sont volées chaque année causant le désarroi de la population. Pour soulager un peu le quotidien et garantir la sécurité, ARIMAXE Technology vous propose son antivol électronique qui sécurise votre moto et vous permet d’avoir toujours l’œil sur vos actifs quel que soit votre position. Ariamxe- Security a été créé depuis 2018 et intervient dans la Technologie Informatique : Saas.

Nous installons un système de sécurité et de contrôle électronique dans la moto qui communique avec une application mobile qu’on installe sur le Smartphone du propriétaire; qui lui permet :

🏍 D’autoriser le démarrage ou la coupure du moteur dans un rayon de 100 m

🚘 De couper automatiquement le moteur lorsque l’engin s’éloigne de plus de 100m de votre téléphone

🚦D’alerter par SMS ou par appel téléphonique.

Tous ceci sans aucune connexion internet et à un coût accessible à tous.

Etant jeunes et aussi entrepreneurs, quelles sont les challenges auxquels vous êtes confrontés ?

Nous nous positionnons dans un environnement complexe qui ne facilite pas toujours l’accès aux matériels nécessaires pour notre produit. D’autant plus ce n’est pas évident d’avoir des collaborateurs qui partagent les mêmes visions et qui épousent les valeurs de la start-up. Etant jeunes, le plus grand défi c’est d’avoir de l’investissement ou de l’accompagnement. Nous sommes dans un écosystème qui n’est pas très ouvert au financement.

Comment avez-vous entendu parlé du programme Etristars et Pourquoi avoir postulé ?

Des amis nous ont informés et nous nous sommes intéressés immédiatement. Au début, nous étions abonnés a la news letters et nous recevions périodiquement toutes les informations concernant le programme.

Etristars, étant un accélérateur de start-up, ce fut pour nous un pôle d’innovation. Sachant nos ambitions, postuler et faire partie de la cohorte était un défi et une aubaine. Aujourd’hui nous y voilà….

Qu’attendez-vous de ce programme et  quel serait son impact sur vous et sur votre projet?

De ce programme, nous voulons que Etristars nous accompagne à installer notre entreprise. Avoir un vrai positionnement sur le marché pour la croissance de Arimaxe Security.

Ce programme va nous permettre de mieux nous connaitre en tant qu’entrepreneur et leader, de mieux connaitre tous les contours de notre start-up. Etristars boostera la croissance de Arimaxe-Security. ARIMAXE Security a pour vision de devenir le leader des équipements anti-vol  des véhicules et a pour mission de réduire considérablement les pertes de motos par la prévention. Notre souhait c’est que Etristars nous guide a réaliser cette vision et nous accompagne dans notre mission.

 

#Sur les pas de … Akwewa, la plateforme de mise en contact pour vos transferts d’argent

Quand elle décroche son master en Télécom, Laetitia KAN ne s’imaginait pas un seul instant que son parcours la mènerait vers les transferts d’argent.

Après trois ans d’expérience professionnelle, elle rejoint l’aventure WHISPA (Women High Impact Startup Preparation Academy) où elle développe ses compétences en programmation.

Cette belle expérience et les difficultés et coûts exorbitants de transfert d’argent auxquelles elle est confrontée la conduira à Akwewa dont elle est CEO et Co-Founder.

Dans cet entretien, elle lève un coin de voile sur la plateforme Akwewa, les divers objectifs visés et la solution qu’elle offre à ses utilisateurs.

Akwewa est une plateforme de mise en relation pour les transferts d’argent. Comment fonctionne votre plateforme ?

Akwewa permet de faire du transfert d’argent à moindre coût en passant par des particuliers. Elle crée un contact direct entre ses utilisateurs pour envoyer ou recevoir de l’argent à travers le monde.

Comment fonctionne-t-il ? Prenons l’exemple de deux personnes Ali et Nelson qui veulent transférer respectivement 500$. Ali depuis Cotonou pour une aide scolaire à son fils habitant New-York et Nelson depuis New-York à ses parents vivant à Cotonou. Akwewa met en contact Ali et Nelson via sa “section chat” de sorte à ce que qu’Ali remette les 500$ aux parents de Nelson à Cotonou et Nelson remette la même somme au fils de Ali à New-York.

Akwewa n’est pas coûteux et est disponible partout dans le monde

 

Quelles sont les mesures sécuritaires prises pour garantir la fiabilité et la sécurité des transactions ?

Toutes les transactions sont codées et les utilisateurs vérifiés. Nous servons de tampon pour nous assurer que votre vie privée est protégée et que vous avez affaire à des utilisateurs fiables, de confiance.

Nous mettons un véritable point d’honneur à nous assurer de la fiabilité des différents intervenants sur la plateforme et de la sécurité des échanges et des transactions.

 

Les services d’Akwewa sont–ils disponibles partout et accessibles à tous ?

Akwewa est une application mobile que vous pourrez utiliser suivant le système d’exploitation de votre smartphone. Notre solution est disponible sur ANDROID et iOS . Elle est accessible à tous et partout à travers le monde.

 

Quelle est votre plus-value par rapport aux agences classiques de transferts d’argent ?

Notre plateforme est une alternative aux coûts très élevés des transferts d’argent. Nous proposons un coût très bas de transfert d’argent grâce à la mise en relation directe des personnes. Il n’y a pas d’intermédiaire dans la transaction.

Les marges d’économie vont jusqu’à soixante pour cent (60%) de moins par rapport aux coûts de transfert classique.

 

Pourquoi avez-vous rejoint le programme d’accélération EtriStars offert par Etrilabs ? Comment le programme vous aide à développer votre solution ?

EtriStars nous offre l’accès à un réseau de très haute qualité de mentors et à des ateliers et workshops pour travailler et développer divers points de notre service.

Nous bénéficions aussi de ressources financières indispensables au décollage réel de notre activité. Il faut dire que les conseils et les diverses formations dont nous bénéficions sont totalement personnalisés et adaptés à nos besoins.

Et ce sont ces raisons, ces ressources qui nous ont poussé à rejoindre l’accélérateur EtriStars, une innovation dans notre communauté. Notre souci est d’offrir la plateforme la plus conviviale, la plus sécurisée et convenablement adaptée aux besoins de nos utilisateurs.

Nous avons bénéficié de beaucoup d’assistance, de conseils et de formation sur le Marketing de notre offre. Ce programme nous permet d’orienter ce que nous proposons dans le bon sens de nos ambitions. Nous avons des séances de coaching utiles, qui nous arment suffisamment pour conduire efficacement notre start-up.

 

Quel est le challenge derrière Akwewa ?

Le challenge pour nous est d’apporter un changement dans la gestion des transferts d’argent de nos jours.

La diaspora africaine contribue pour beaucoup au développement du continent à travers les envois d’argent dans leurs pays respectifs pour assister leurs familles ou investir. Diverses études de la Banque mondiale et des organismes de développement pointent le coût élevé de ces transactions et leur impact négatif sur le développement du continent.

Notre défi est de soulager ces différentes bourses et permettre que les montants ainsi économisés puissent être réinvestis au profit du continent.

Nous voulons véritablement nous inscrire sur le long terme avec une offre de transfert d’argent qui bat (ou contribue à réduire) les frais exorbitants qui sont appliqués actuellement. Nous voulons simplifier la vie aux gens et leur permettre quoiqu’il arrive de garder le sourire quand ils veulent transférer de l’argent ; que les frais de transfert ne soient pas un frein pour leur envie de partager du bonheur avec leurs proches parents ou alliés.

#Sur les pas de …. Ero Créativ, l’agence créative.

Ero Creativ est une agence créative qui propose des outils de communication visuelle et des solutions créatives adaptées aux besoins de chaque entreprise en matière d’image et de communication. La startup ambitionne devenir, d’ici quelques années, la plateforme africaine de commande et de production de visuels et d’images adaptés à tout profil et toutes entreprises.

A sa tête, Roméo KOKOU cumule les fonctions de CEO et de Directeur Artistique. Ingénieur en Réseaux Informatiques et Systèmes Industriels, Roméo est également diplômé en graphisme à Accra et cumule plus de cinq (05) ans d’expériences pertinentes dans l’univers du graphisme et de la production visuelle.

 

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Ero Creativ, dites – nous qu’est ce qu’est ? 

ERO Creativ est une société qui développe des solutions de visibilité sur mesure, dans le but de promouvoir l’image de marque des entreprises et institutions afin de leur permettre de se démarquer et partager leur vision.

Il y a beaucoup d’agence de communication qui offrent des services graphiques et visuels. Quelle est la particularité d’ERO Creativ ?

ERO Creativ n’est pas une agence de communication. Nous concevons des outils et supports qui garantissent le lien entre l’image et la vison des entreprises et qui s’intègrent dans leurs stratégies de communication.

Peut – on dire aujourd’hui que les entreprises béninoises ont intégré le concept de graphiste/ infographiste et leur utilité dans le développement de leurs marques  ?

C’est un processus évolutif. Les entreprises ont de plus en plus conscience de la nécessité et de l’impact de la qualité des outils de visibilité sur le développement de leurs activités. C’est louable!

Quels sont les défis auxquels vous avez été confrontés en tant que jeune startup ?

Le principal défi auquel nous faisons face est la mobilisation des ressources qu’elles soient humaines, matérielles ou financières.

Pourquoi avez – vous postulé à EtriStars ?

EtriStars est un programme d’accélération de startup. Lorsque tu connais tes challenges dans ton aventure entrepreneuriale et qu’un écosystème t’apporte la solution, tu ne te fais pas prier. Les résultats nous en diront plus.

Quel est l’apport d’EtriStars au développement d’ERO Creativ?

Un réseau de professionnels qui contribuent à la matérialisation de la vision de ERO Creativ ainsi que la mise à disposition de ressources matérielles et financières.

 

Pour en savoir plus sur Ero Créativ : www.facebook.com/erocreativagency

#Sur les pas de … Fan2buzz, la plateforme de divertissement en 1 clic

Spécialisée dans le divertissement et le e-tourisme, Fan2buzz propose au public béninois et aux touristes des bons plans de sorties (lieux tendances, événements de tous genres, offres de promotion) partout au Bénin et dans la sous-région. Leur plateforme conseille ses utilisateurs sur les activités ludiques ou professionnelles qui correspondent à leurs envies, leurs centres d’intérêt personnels.

Gauthier Brun est CEO et Co- Founder de Fan2buzz. Diplômé en Analyse et Gestion de projets à la Faculté des Sciences de Gestion à l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, il entame son parcours professionnel par le Port Autonome de Cotonou puis le Centre de recherche entomologique de Cotonou. Passionné du web et des nouvelles technologies, il s’auto-forme en développement web et co-fonde en 2016 la startup Fan2Buzz.

Dans cet entretien, il présente l’historique de Fan2buzz et leurs priorités pour les années à venir.

Fan2buzz est un agenda évènementiel digital, présentez – nous mieux vos activités ?

Fan2buzz est plus précisément une jeune startup spécialisée dans le divertissement et le e-tourisme. Nous avons édité une plateforme web www.fan2buzz.com qui constitue un répertoire complet d’événements culturels et professionnels.

Cette plateforme informe donc les populations sur les événements de tous genres mais assure également la promotion de ces événements pour le compte de leurs organisateurs.

Vous êtes une équipe de 5 jeunes, d’où vous est venue l’idée de Fan2buzz ?

L’idée de création de cette entreprise nous est venue en 2016. Pendant les vacances d’été, nous avions reçu la visite de trois amies françaises et belges. Elles étaient au Bénin pour leurs vacances. Mais elles ont vite déchanté parce qu’elles n’arrivaient pas à trouver de bons plans de sorties qui leur convenaient. Le seul moyen qu’elles avaient pour s’informer des offres de divertissement disponibles était un vieux guide papier non actualisé. En creusant un peu on s’est rendu compte qu’elles n’étaient pas seules dans le cas. En effet des milliers de touristes et même des gens qui vivent ici ont du mal à être informés des offres d’activités ludiques ou professionnelles disponibles qui répondent à leurs envies.

On s’est dit alors qu’il y avait une solution à apporter pour régler cette problématique car il y va de l’image du pays et de son développement. C’est ainsi que quelques mois après Fan2buzz était née. On s’est concentré dans un premier sur un agenda d’événements de tous genres à forte attractivité. Mais nous travaillons actuellement à proposer dans quelques jours aux populations un city guide complet qui informe sur les bons plans sorties et découvertes. Ainsi, vous pourrez désormais trouver sur la plateforme un bon restaurant où manger, un hôtel où passer la nuit, un musée où découvrir des œuvres d’art et pleins d’autres activités toutes aussi intéressantes. Tout ceci selon vos goûts, en toute simplicité et rapidité où que vous soyez.Pour mettre en place toutes ces innovations nous constituons une équipe de cinq jeunes dynamiques et motivés : Gauthier BRUN : Co-founder and Web developper, Prémist BRUN co-founder and business account manager ; Hosanna AGBANGLA : co-founder , Irina De SOUZA : Community Manager et Orphée KITCHE : Graphic Designer.

Culturellement, quelle est la place et l’espace pour le modèle Fan2buzz ?

On a souvent l’habitude de plaisanter entre nous en disant qu’au Bénin, tout reste à faire. Le terrain est encore fertile aux innovations. En ce qui nous concerne on a la chance d’éclore dans un domaine d’activité où peu de concurrents sont déjà positionnés. Et notre solution apparaît comme une opportunité pour les promoteurs culturels de bénéficier d’une visibilité auprès de leur public. 

En créant un pont facile d’accès entre les promoteurs et le public, nous œuvrons ainsi à redynamiser le secteur et à accroître les taux de fréquentation des événements et autres lieux de divertissement.

Vous offrez un service d’agenda et de promotion des événements culturels et professionnels dans la ville, quel est le rapport entre Fan2buzz et les acteurs du milieu ?

Depuis le lancement de la plateforme il y a 1 an, nous avons reçu beaucoup d’encouragement et de soutien de la part des promoteurs d’événements. Notre site internet, disent-il, offre une visibilité sans pareille à leurs événements et permet d’accroître leur public. Ceci se traduit au jour le jour par le nombre toujours croissant d’organisateurs qui nous confient la promotion de leurs événements. Nous avons même eu des sollicitations venant de la sous-région (surtout le Togo et le Burkina Faso) pour événements de portée internationale.

Quand on est jeune et qu’on lance une startup, quels sont les défis auxquels on est confronté ?

Ils sont énormes et de tous ordres. Souvent l’erreur qu’on fait est de penser qu’il suffit d’avoir une idée d’entreprise géniale pour réussir. Après le rêve de grandeur, de richesse, de volonté de changer le monde, il faut bien revenir à la réalité avec la question inévitable : « Comment puis-je concrétiser mon idée ? ». Le premier défi est l’équipe. Trouver des gens de confiance, qualifiés, motivés sans être payés au début pour bâtir les fondations de l’entreprise peut s’avérer difficile. Ensuite surviennent les questions du financement, des ressources techniques, la fiscalité parfois asphyxiante, les découragements de l’entourage etc. Et quand on est jeune, parfois encore étudiant et sans le sous ces défis sont démultipliés et peuvent sembler vite insurmontables. Mais quand on est déterminé comme on l’est à Fan2buzz, on est armé à relever n’importe quel défi.

Pourquoi avez – vous postulé à EtriStars ?

Il faut dire que le programme Etristars est venu à une période-clé de la vie de notre Startup. D’aucuns diraient : « Il est tombé à pic ». (Sourire). On était à une étape où on avait besoin d’un accompagnement technique, humain et financier pour amorcer notre croissance. Il n’y a pas de structures qui offrent cet accompagnement dans le paysage béninois. Et vu notre statut de jeune pousse, il nous était difficile de nous rapprocher d’un cabinet de consulting spécialisé ou d’une banque. Les solutions proposées par le programme paraissaient en parfaite adéquation avec nos objectifs.

Quelles sont vos perspectives et votre regard d’avenir sur le programme ?

Le programme EtriStars apparaît comme un précurseur dans l’écosystème des startups au Bénin en ce qui concerne l’accompagnement pratique qu’il offre. Et les promoteurs, pour avoir su vite capter le potentiel d’éclosion des startups dans le pays, réalisent là une opération fort prometteuse. Beaucoup de jeunes entrepreneurs avec des idées géniales pour transformer notre pays pourront maintenant bénéficier du soutien nécessaire à leur croissance.

Et ayant l’honneur de faire partie de la 1ère cohorte, nous comptons bien démontrer la pertinence de ce programme en devenant d’ici quelques mois la plateforme de divertissement et de e-tourisme la plus visitée au Bénin et dans la sous-région, et par là une entreprise florissante qui emploie des centaines de béninois et participe au rayonnement du pays.

 

Pour visiter Fan2buzz :  www.fan2buzz.com